Vols spéciaux de et vers le Maroc à partir du 1er avril: les précisions d’Air France

Vols spéciaux de et vers le Maroc à partir du 1er avril: les précisions d’Air France




Sur son site, la compagnie aérienne française apporte des informations complémentaires à ses passagers, suite aux dernières mesures prises par les autorités marocaines de suspension des vols avec la France. Voici les conditions à remplir pour voyager de et vers le Maroc à partir du 1er avril 2021.




La compagnie aérienne Air France apporte des informations complémentaires aux voyageurs souhaitant se rendre au Maroc depuis la France et vice-versa à compter du 1er avril 2021, suite à la suspension des vols entre les deux pays par le Maroc.

Du Maroc vers la France

À partir du 1er avril, Air France envisage d’assurer des vols de rapatriement soumis à l’accord des autorités marocaines au départ de Casablanca, Marrakech et Rabat vers Paris.

« Une partie de nos vols initialement prévus seront maintenus pour permettre le rapatriement des ressortissants et/ou résidents européens ainsi que les passagers en correspondance à CDG » annonce ainsi la compagnie aérienne.

S’agissant des passagers ayant déjà réservé, ceux-ci « seront automatiquement reportés sur ces vols » explique Air France, en invitant les personnes dans ce cas de figure à se rapprocher des agences de voyage.

Enfin, en raison des restrictions sanitaires actuelles, seules les catégories de voyageurs figurant dans l’attestation de déplacement disponible sur le site du ministère de l’intérieur français sont autorisées à entrer sur le territoire métropolitain.




Par ailleurs, Air France rappelle que depuis le 31 janvier 2021, tous les voyageurs de 11 ans et plus souhaitant se rendre en France métropolitaine, depuis un pays extérieur à l’espace européen, quelle que soit leur nationalité, doivent présenter un test PCR négatif datant de moins 72 heures avant le départ.

Ceux-ci doivent aussi s’engager à s’isoler pour une période de 7 jours une fois en France, puis à refaire un deuxième test PCR à l’issue cette période.

Enfin, les personnes âgées de plus de 11 ans ont aussi l’obligation de présenter obligatoirement à l’enregistrement, une attestation de déplacement pour motifs impérieux ainsi qu’un justificatif éventuel y afférent.

Air France rappelle également que les autorités françaises imposent à tous les passagers de remplir une fiche de contact à remettre à l’équipage à bord du vol.




Les motifs impérieux pour voyager du Maroc vers la France

S’agissant des motifs impérieux pour voyager en France depuis un pays extérieur à l’Union européenne, l’attestation de déplacement, mise en ligne sur le site du ministère de l’Intérieur français, liste les cas de figures suivants.

-Ressortissant français, ainsi que son conjoint (marié, pacsé et concubin) et ses enfants

-Ressortissant de l’Union européenne ou assimilé, ainsi que son conjoint (marié, pacsé et concubin) et ses enfants, ayant sa résidence principale en France ou qui rejoint, en transit par la France, sa résidence principale dans un pays de l’Union européenne ou assimilé ou le pays dont il a la nationalité

-Ressortissant de pays tiers, titulaire d’un titre de séjour ou d’un visa de long séjour français ou européen en cours de validité, ayant sa résidence principale en France ou qui rejoint, en transit par la France, sa résidence principale dans un pays de l’Union européenne ou assimilé (valable uniquement si le déplacement à l’étranger est intervenu avant le 31 janvier 2021 ou était justifié par un motif impérieux)




-Ressortissant britannique et membres de sa famille bénéficiaires de l’accord de retrait du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord de l’Union européenne et de la Communauté européenne de l’énergie atomique (valable uniquement si le déplacement à l’étranger est intervenu avant le 31 janvier 2021 ou était justifié par un motif impérieux)

-Ressortissant de pays tiers titulaire d’un visa de long séjour délivré au titre du regroupement familial ou de la réunification familiale des réfugiés, bénéficiaires de la protection subsidiaire et apatrides

-Professionnel de santé ou de recherche étranger concourant à la lutte contre le Covid-19 ou recruté en qualité de stagiaire associé

-Ressortissant de pays tiers disposant d’un VLS « Passeport Talent »

-Etudiant s’installant en France pour le second semestre universitaire dans le cadre d’un programme d’un établissement d’enseignement supérieur

-Chercheur s’installant en France à l’invitation d’un laboratoire de recherche, pour des activités de recherche nécessitant impérativement une présence physique




-Travailleurs du secteur des transports terrestres, maritimes et aériens ou prestataires de services de transport, y compris les conducteurs de tout véhicule de transport de marchandises destinées à être utilisées sur le territoire, ainsi que de ceux qui ne font que transiter, ou voyageant comme passager pour se positionner sur sa base de départ ou se former

-Ressortissant étranger en fonction dans une mission diplomatique ou consulaire, ou une organisation internationale ayant son siège ou un bureau en France, de même que son conjoint et ses enfants ou ressortissant étranger de pays tiers séjournant en France pour motif professionnel impérieux sous couvert d’un ordre de mission émis par l’Etat d’appartenance

-Voyageur en transit de moins de 24 heures en zone internationale.

De la France vers le Maroc

Il est ici question des vols assurés par Air France de Paris vers Casablanca, Marrakech et Rabat. La compagnie française explique que « dans l’attente de précisions des autorités marocaines, les vols initialement prévus à partir du 31 mars 2021 jusqu’à nouvel ordre sont annulés ».