Maroc: un fonctionnaire religieux condamné à 30 ans de prison ferme pour viols sur mineures

Maroc: un religieux condamné à 30 ans de prison ferme pour viols sur mineures




Un fonctionnaire religieux reconnu coupable d’attentat à la pudeur sur des mineures de moins de 18 ans, a été condamné à 30 ans de prison ferme par la chambre criminelle de première instance près la Cour d’appel de Tanger.




La sévérité de la peine résulte de la violence avec laquelle les agressions ont été commises, entraînant chez certaines mineures, la défloration.

L’affaire remonte au mois de septembre 2020, lorsque la Gendarmerie royale de Tanger avait arrêté le mis en cause, un fonctionnaire religieux qui travaillait dans un village de la commune de Melloussa (province de Fahs-Anjra), suite à des plaintes déposées par les familles des victimes.

Après les recherches et investigations menées par la brigade judiciaire de la Gendarmerie Royale de Tanger, le suspect a été déféré devant le parquet général près la Cour d’appel de Tanger le 19 septembre 2020.

Il a ensuite fait l’objet d’une enquête pour suspicion d’attentat à la pudeur sur mineures avec violences et suspicion d’attentat à la pudeur sur mineures ayant entraîné la défloration.

Le juge d’instruction près la Cour d’appel de Tanger avait ordonné la mise en détention du suspect à la prison locale « Tanger 1 ». Le procès et le verdict ne sont qu’une suite logique de l’enquête menée et qui a établi clairement sa culpabilité.