Figuig: les agriculteurs ne décolèrent pas contre l’Algérie

Figuig : les agriculteurs ne décolèrent pas contre l’Algérie




Les agriculteurs de la province de Figuig touchés par la décision de l’Algérie de leur interdire l’exploitation de leurs terres, ne décolèrent pas. Cette semaine, ils ont manifesté à nouveau pour exprimer leur mécontentement et ont appelé les autorités marocaines à régler en urgence le problème.




Les agriculteurs d’Arja dans la zone de Ksar Ouled Slimane, frontalière à l’Algérie, soutenus par plusieurs élus, membres d’associations et d’autres habitants de la région, ont dénoncé avec force la décision de l’Algérie, rapporte le quotidien Al Massae.

Les agriculteurs ont aussi appelé les autorités marocaines à prendre leurs responsabilités et à régler en urgence ce problème, rappelant que ces terres ne sont pas concernées par la convention du 15 juin 1972 relative au tracé des frontières bilatérales, et soulevée par l’armée algérienne pour soutenir sa décision.

L’armée algérienne revendique ces terres qui relèveraient du territoire algérien. Or, ces terres sont exploitées depuis plusieurs années par ces agriculteurs marocains. Ce qui amène certains observateurs à affirmer que l’Algérie ne fait que provoquer le Maroc.