(Vidéos) Franco-algériens qui ont insulté les marocaines et humilié des enfants: réactions

(Vidéos) Les franco-algériens qui ont insulté les marocaines et humilié des enfants




Alors qu’ils effectuaient un séjour à Marrakech, des artistes franco-algériens et un influenceur ont insulté les femmes marocaines et humilié des enfants dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. Un comportement inadmissible qui ne restera pas impuni.




Choquant, humiliant et intolérable. Ce soont sont les mots qui viennent à l’esprit en découvrant une vidéo filmée par trois hommes bien connus du grand public, lors de leur séjour à Marrakech. Les acteurs franco-algériens Brahim Bouhlel et Hedi Bouchenafa, ainsi que l’influenceur marocain Zbarbooking, hilares, s’y livrent à un exercice de style dégradant.

« La dernière personne qui m’a mal parlé au Maroc, j’ai sorti une liasse et l’ai baffé en dirhams », débute d’une voix grasse Brahim Bouhlel. Puis celui-ci entreprend de filmer ses deux amis en faisant lui-même la voix off. En filmant Hedi Bouchenafa, il déclare alors: « ce que j’aime bien, ici, c’est toutes les p… que je paie 100 dirhams ».

Puis l’acteur va encore plus loin en filmant trois enfants mineurs, sans le consentement de leurs parents, soit dit en passant. Invités à venir à leur table, les enfants qui ne comprennent visiblement pas de quoi il en retourne, font à leur tour les frais de ce que hommes ont par la suite qualifié d’humour. Brahim Bouhlel, toujours en voix off, explique ainsi que ces enfants sont les siens en les insultant, eux et leur mère marocaines.




Face à la réaction violente de la Toile marocaine, ceux-ci ont entrepris de présenter leurs excuses, jurant au Maroc leur amour et leur profond respect pour les Marocains. Mais le mal est fait et ce type de comportement, sous prétexte d’humour ne saurait être toléré. Une position que compte bien faire entendre le club des avocats du Maroc qui a entrepris de porter plainte contre les trois hommes.

Sur sa page Facebook, l’organisme dit ainsi condamner « vigoureusement les propos haineux, abjects et racistes proférés à l’encontre des enfants marocains par des pseudo-influenceurs et pseudo-humoristes », et a donc décidé « de porter plainte devant le Procureur du Roi pour diffamation, injures publiques et discrimination ». Pour le CAM, « ces propos abominables ont porté atteinte à la dignité des enfants marocains » et « reflètent l’immaturité de leurs auteurs ».

Taxant ces propos de « provocation insultante » et d' »offense injurieuse », le Club des Avocats du Maroc « compte également demander aux autorités publiques de prendre les mesures administratives afin que ces personnes fassent l’objet d’une mesure d’interdiction d’entrer sur le territoire marocain pour atteinte à l’ordre public ».



Le Club des Avocats au Maroc condamne vigoureusement les propos haineux, abjects et racistes proférés à l’encontre des…

Publiée par Club des Avocats au Maroc sur Dimanche 4 avril 2021

De son côté, la marque Adidas Paris a annoncé qu’elle comptait reconsidérer sa collaboration avec l’acteur de la série « Validé », Brahim Bouhlel, diffusée sur la chaîne télévisée française Canal+, laquelle n’a pas encore réagi pour le moment. Du côté des trois hommes, l’heure est aux excuses, à l’instar de Zbarbooking qui a posté un message d’excuses sur son compte Instagram, expliquant être marocain, aimer son pays et avoir voulu « améliorer et égayer le quotidien » des enfants qui apparaissent dans la vidéo.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Zbarbooking💫 (@zbarowskii)








L’acteur Hedi Bouchenafa a lui aussi posté une vidéo dans une story sur Instagram pour y présenter ses excuses, expliquant ne pas être ce genre de personne et être conscient d’avoir pu vexer les Marocains.






Idem pour Brahim Bouhlel qui a lui aussi posté un message d’excuses sur son compte Instagram, expliquant que sa seule intention était de faire rire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bouhlel Brahim (@brvhym)






L’ancien boxeur Tarik Sahibeddine et Kamelancien réagissent sur l’affaire Brahim Bouhlel au Maroc










Brahim Bouhlel demande pardon au Maroc et s’excuse au peuple marocain pour sa vidéo polémique: