La détresse des Marocains bloqués à l’étranger

La détresse des Marocains bloqués à l’étranger




Les Marocains bloqués en Turquie et en Égypte crient leur détresse. Depuis environ deux mois, bon nombre d’entre eux n’ont posé le pied sur le sol marocain, et la récente décision du Maroc de suspendre les liaisons aériennes avec ces deux pays en rajoutent à leurs souffrances.




Bloqués en Turquie et en Égypte depuis environ deux mois, de centaines de Marocains se retrouvent sans ressources. Il s’agit de femmes (certaines d’entre elles sont enceintes), d’enfants, d’hommes, et de personnes âgées ou malades qui sont livrés à eux-mêmes.

Ceux qui sont coincés en Turquie dénoncent la marginalisation et l’indifférence dont ils font l’objet. Face à leurs conditions difficiles, ils sont plus de 200 Marocains à appeler le roi Mohammed VI au secours. Dans une pétition, ils ont fait part de leur situation.

Ils ont également fait part de la dégradation de leurs conditions de vie. Parmi eux, des personnes malades, en mission de travail, de voyages d’affaires, etc. Ils déplorent le manque de communication entre eux et le consulat du Maroc en Turquie.

Seulement quelques-uns ont difficilement réussi à rentrer au pays. La décision des autorités marocaines de fermer ses frontières avec la Turquie se prolongeant jusqu’au 12 avril, les Marocains bloqués à l’étranger exigent des vols spéciaux pour regagner le royaume du Maroc.