Marrakech: nouvelles données sur l’humiliation éhontée d’enfants par des « célébrités » algériennes

Marrakech: nouvelles données sur l’humiliation éhontée d’enfants par des « célébrités » algériennes




Le Parquet général compétent de la ville de Marrakech a ordonné de diligenter une enquête approfondie concernant cette sordide affaire de vidéo publiée par des « célébrités » algériennes, humiliant lâchement des enfants marocains.




De son côté, Me Mourad Elâjouti, président du Club des avocats au Maroc, a déclaré: « Conformément aux données avérées, il est attendu que les auteurs qui ont perpétré cet enregistrement vidéo soient poursuivis en justice pour les chefs d’accusation d’incitation à la haine, à la diffamation et de publication de photos de personnes sans leur consentement. Tous ces chefs d’accusation sont passibles de sanctions pénales ».

Le célèbre avocat a également précisé qu’en ce qui concerne l’accusation d’abaissement d’autrui, condamnable selon l’article 99 du Code de la presse, le parquet général compétent a la latitude d’entamer des poursuites judiciaires.




Et ce, même au cas où aucune plainte ne serait déposée à ce sujet. Me Elâjouti a aussi demandé à ce que les autorités compétentes prennent la décision de fermer les frontières devant les mis en cause jusqu’à ce que ceux-ci soient jugés. De même qu’il a souligné que le Club des avocats au Maroc s’apprêté à déposer plainte sur cette affaire auprès du procureur du roi près le Tribunal de première instance de Marrakech.

L’avocat a également tenu à adresser ses remerciements au parquet général compétent et aux services de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) pour leur réaction rapide concernant cette affaire sordide et éhontée.