(Vidéo) Rabat: de la prison ferme pour l’agresseur des enseignants

(Vidéo) Rabat: un an de prison ferme pour l’agresseur de la manifestation des enseignants contractuels




Le casseur de la manifestation des enseignants contractuels, organisée le 17 mars dernier à Rabat, a été condamné hier, lundi 5 avril 2021, à un an de prison ferme.




Le verdict est tombé hier soir, dans le procès de l’agresseur des enseignants contractuels, apparu dans plusieurs séquences vidéo où il violentait des manifestants, lors d’une marche organisée le 17 mars dernier à Rabat.

L’homme a été condamné par le tribunal de première instance de Rabat à un an de prison ferme. Un auxiliaire d’autorité, poursuivi lui aussi dans le cadre de cette même affaire, a quant à lui écopé de trois mois de prison ferme.

Le service préfectoral de la police judiciaire de Rabat a réussi, jeudi 18 mars dernier, à interpeller cet agresseur après l’avoir identifié.




Il a été identifié grâce çà une base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST).

Les services de police judiciaire qui étaient chargés d’enquêter sur cette affaire avaient entamé toutes les recherches préliminaires nécessaires, grâce à des données et des enregistrements relayés sur les réseaux sociaux.

Ceux-ci ont permis d’identifier la personne impliquée dans ces actes criminels et de l’interpeller. Le mis en cause avait ensuite été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête, menée sous la supervision du Parquet.