Message de Yassine Belattar concernant l’affaire des franco-maghrébins auteurs d’une vidéo dénigrante

Message de Yassine Belattar concernant l’affaire des franco-maghrébins auteurs d’une vidéo dénigrante




Suite à la vive polémique impliquant trois franco-maghrébins auteurs d’une vidéo débigrant les Marocaines et impliquant des enfants mineurs, le comédien franco-marocain Yassine Belattar a réagi pour dénoncer la vidéo et appeler à la raison.




« Cher Maroc,

Chers tous,

J’ai mis du temps à répondre aux événements de vendredi incluant Brahim Bouhlel, Hedi Bouchenafa et l’influenceur Zbaarbooking. Au delà de l’irrespect qui sort de ces images, j’ai décidé d’écrire pour mieux analyser.

J’aurais pu faire une story derrière celle où l’on me voit chez Touche pas à mon poste (TPMP), mais cela aurait été amoindrir la gravité de ces images. Je suis gêné et encore plus car Hedi est un ami. Ma colère est donc d’autant plus grande.

Que racontent ces images si ce n’est une génération qui a pris confiance grâce à des story qui résument l’inconscience par moment de ceux qui les font.

Sur ces vidéos nous apercevons des enfants marocains se faire insulte sans leurs consentements




Ou des liens entre la prostitution et le Maroc. Je crois que les protagonistes n’ont pas pris conscience que l’humour est un art délicat malgré ce que beaucoup pensent.

Beaucoup de gens ont souligné l’irrespect de ces images. Les excuses publiques des uns et des autres ont eu le mérite de venir très vite. Est ce suffisant ? Non. Est ce un début ? Oui.

Il est dorénavant important que tous ces influenceurs prennent conscience que le Maroc n’est pas l’estrade de leurs égos surdimensionnés pour capter des followers à n’importe quel prix.

Je suis marocain aussi, je suis africain donc. Je ne supporte plus l’idée que malgré nos origines nous soyons encore plus moqueur que les racistes qui vont en vacances dans nos pays d’origines.




Nous devons nous poser la question de cette bulle numérique qui autoriserait tout et tout le temps. De Marrakech en passant par Dubaï, les vidéos comme celles ci sont devenues fréquentes.

Nous avons une responsabilité tous autant que nous sommes. Le Maroc, comme tous les pays, mérite le respect et ses habitants encore plus.

Je suis de Marrakech et je me bats pour que ces enfants vivent dans une ville homogène où des gens précaires toute l’année en France, arrêtent de faire les bourgeois quand ils arrivent au Maroc.

Les trois protagonistes ont pris conscience de la gravité de leurs actes, mon ami Hedi en tête.




Et je les invite à s’investir auprès d’associations qui aideront les nécessiteux en temps voulu. J’invite aussi tous les Marocains, surtout les plus énervés, à ne pas laisser l’émotion nous envahir.

Les menaces n’ont pas lieu d’être et nous devons aller de l’avant. J’invite aussi certains à ne pas relancer des tensions géopolitiques pour justifier la haine du voisin.

Chaque homme se comporte en son nom et n’est pas représentant d’un État.

J’ai encore mal au Coeur en voyant ces images, encore plus en me disant que c’est chez moi… Posez vos portables, vivez le moment tout simplement. Vous ne serez pas enterrés avec vos followers mais avec votre dignité. »

Dima Maghrib.

Par Yassine Belattar