Sebta: on se se plaint des bateaux de pêche marocains

Sebta: On se plaint des bateaux de pêche marocains




Des bateaux de pêche marocains qui naviguent sans aucune autorisation ont été aperçus dans les eaux espagnoles près de l’enclave occupée de Ceuta.




Aucune réaction officielle pour l’instant, mais des habitants commencent à hausser le ton. Ces bateaux de pêche marocains naviguent librement dans les eaux espagnoles, à destination du préside occupé de Ceuta.

Pourtant, le gouvernement feint, dit-on, de ne pas reconnaitre cette situation de plus en plus fréquente que dénoncent les habitants de Ceuta. Mardi, environ six ou sept bateaux marocains ont été aperçus dans la zone de Santa Catalina, proche de la côte de Ceuta, vaquant librement, et sans aucune autorisation, à leurs activités de pêche.




Cette incursion de navires marocains sur les côtes locales n’a pas été formellement dénoncée, indiquait le gouvernement espagnol, en réponse à une question adressée par le parti d’extrême droite Vox au Parlement.

« Les plaintes doivent être enregistrées devant la Garde civile afin de permettre à l’Exécutif, au regard des statistiques, de mesurer l’ampleur de cette pratique et d’agir en conséquence », précisait-il, assurant n’avoir aucune preuve de ces incursions de bateaux de pêche marocains dans les eaux du préside occupé de Ceuta.