Brahim Bouhlel et Zbarbooking en prison

Brahim Bouhlel et Zbarbooking en prison




L’acteur franco-algérien Brahim Bouhlel et le snapchatteur franco-marocain Zbarbooking ont été placés en détention pour leur implication dans l’affaire de la vidéo sexiste et dans laquelle des enfants marocains ont été humiliés. L’information a été rendue publique par le président du Club des avocats du Maroc, Me Mourad El Ajouti, dans un tweet.




Dans un autre tweet qui a été supprimé quelques heures plus tard, le président du Club des avocats du Maroc, avait indiqué qu’un mandat d’arrêt international a été émis contre Hedi Benchenafa, un acteur franco-algérien, également impliqué dans la vidéo incriminée. Il aurait pris la fuite lorsque la vidéo a commencé à engendrer des réactions au Maroc.

Mais de quoi s’agit-il réellement ? Alors qu’ils étaient en tournage au Maroc, les trois mis en cause ont filmé une vidéo en état d’ébriété et sous l’effet de drogues, selon les propres déclarations de l’acteur Benchenafa.




Dans la vidéo abondamment relayée, ils ont eu des propos diffamatoires, dégradants et insultants envers les Marocains, les femmes particulièrement. Il leur est également reproché l’utilisation sans consentement, des images de trois enfants qui se disputaient en utilisant des mots assez graves.

Le Club des avocats du Maroc avait condamné « les propos haineux, abjects et racistes proférés à l’encontre des enfants du Maroc par des pseudos-humoristes/influenceurs » et plusieurs rappeurs et artistes français ont réagi à cette vidéo exprimant leur rejet total de ces propos.