La Mauritanie ne veut plus de fruits et légumes marocains

La Mauritanie ne veut plus de fruits et légumes marocains




La Mauritanie a décidé de réduire les importations de légumes du Royaume du Maroc. À l’origine de cette décision, une volonté du pays à promouvoir le produit national. Alors que la Mauritanie importe la majorité de ses légumes du Royaume du Maroc, elle a décidé de réduire ses importations.




Désormais, seuls deux camions de tomates de 30 tonnes par jour, en provenance du royaume sont autorisés. Autre décision : la Mauritanie ne va plus importer de carottes du Royaume du Maroc.

Le ministère mauritanien du Commerce et du tourisme a adressé une correspondance au ministère des Finances pour l’informer de la décision.

Cette décision est « motivée par la volonté de promouvoir le produit national », indique la correspondance, précisant que seuls les fournisseurs mentionnés dans la lettre sont autorisés à dépasser le tonnage indiqué pour les tomates importées.

Cinq jours sont retenus pour les importations : mercredi, jeudi, vendredi samedi et dimanche.