L’appel du Conseil français du culte musulman aux pèlerins candidats au hajj

L’appel pressant du CFCM aux pèlerins candidats au hajj




Le Conseil français du culte musulman (CFCM) que préside Mohammed Moussaoui affirme qu’une grande incertitude plane sur les conditions d’organisation du Hajj cette année. Dans ce sens, il a appelé les pèlerins à la vigilance face aux offres de voyage.




« Une grande incertitude plane sur les conditions d’organisation du Hajj (grand pèlerinage) cette année 1442-2021. La période du voyage se situerait dans le mois de juillet 2021 et varierait en fonction des formules proposées par les organisateurs.

Le rite quant à lui, interviendra entre le 17 juillet et le 22 juillet 2021 », indique le Conseil français du culte musulman dans un communiqué.

L’organisation musulmane a salué la position de la Coordination des organisateurs agréés Hajj de France (CHF) exprimée dans son communiqué du 10 février 2021. Le Conseil français du culte musulman a fait savoir que cette coordination a précisé notamment que les voyages de la Omra sont suspendus.




Ceci depuis le 03 février 2021 et jusqu’à nouvel ordre ; et qu’aucune information sur les conditions de l’organisation du Hajj de cette année n’est disponible.

C’est pourquoi, « le Conseil français du culte musulman invite les personnes désireuses d’accomplir le Hajj à se tenir informées auprès du Conseil régional du culte musulman de leur région et leur conseille vivement de ne pas s’engager auprès d’un opérateur ou d’un quelconque intermédiaire sans avoir au préalable toutes les garanties », poursuit la même source.

« Le Conseil français du culte musulman déconseille en particulier de verser des acomptes en l’absence de garanties. Dans le contexte actuel, la souscription à une assurance n’aura aucun effet dans le cas d’une annulation », conclut le communiqué.