Attentat terroriste déjoué: la France remercie le Maroc

Attentat terroriste déjoué: la France remercie le Maroc après le démantèlement d’une cellule terroriste




La France a officiellement remercié le Maroc pour les informations fournies par la DGST qui lui ont permis de démanteler une cellule terroriste à Béziers (sud français) qui projetait de commettre un attentat dans une église pendant les fêtes de Pâques.




Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves le Drian a présenté les remerciements de la France à son homologue marocain, Nasser Bourita, lors d’un entretien entre les deux ministres ce jeudi en visioconférence.

Lors de cette entrevue, le chef de la diplomatie française a salué « la qualité de la coopération sécuritaire entre nos deux pays que nous avons régulièrement l’occasion de constater, notamment en matière de lutte contre le terrorisme ».

Informée par la Direction générale de la surveillance du territoire du Maroc, la police française avait interpellé cinq femmes dans la nuit de samedi à dimanche dernier, du 3 au 4 avril 2021.




C’était à Béziers, dans le sud de la France. L’une d’entre elles, une Française issue d’une famille marocaine, a d’ores et déjà été déférée devant la justice.

Cette jeune femme âgée de 18 ans, qui était inconnue des services de renseignement, a été présentée ce jeudi à un juge d’instruction dans le cadre de l’ouverture d’une information judiciaire.

Ceci pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle et détention de substances ou produits incendiaires ou explosifs ou d’éléments destinés à composer un engin incendiaire ou explosif pour préparer une destruction, dégradation ou atteinte aux personnes, en relation avec une entreprise terroriste ».