L’ancien président du Parlement algérien investit dans l’immobilier à Marrakech

Amar Saâdani investit dans l’immobilier à Marrakech




L’ancien président du Parlement algérien, Amar Saâdani, séjourne actuellement à Marrakech où il détient quelques biens immobiliers, en tant qu’« investisseur étranger ». Contrairement aux informations relayées par les médias algériens, l’homme n’a pas encore obtenu le statut de « réfugié politique ».




Des sources marocaines auraient confié au média Algérie Part que l’ancien président du Parlement algérien qui entretient de bonnes relations avec les autorités marocaines et des personnalités proches du pouvoir marocain, s’est installé au Royaume du Maroc où il possède quelques biens immobiliers.

Selon le média algérien, l’ex-secrétaire général du Front de libération nationale (FLN), Amar Saâdani a énormément investi dans l’immobilier au cours de ces dernières années au Royaume du Maroc, mais aussi en France dans la région Île-de-France.




En France, il est propriétaire d’un appartement de 4 pièces à Neuilly-sur-Seine. Mais il a préféré le Royaume du Maroc parce que les autorités françaises ont refusé de lui délivrer la carte de résidence de 10 ans.

À l’été 2019, il était au Portugal où il a investi dans une ferme agricole, avant de rejoindre le Royaume du Maroc où il possède plusieurs résidences immobilières dans trois grandes villes dont Marrakech. Amar Saâdani a été président de l’Assemblée populaire nationale (APN) entre 2004 et 2007, puis secrétaire général du FLN de 2013 à 2016.