Faut-il faire du sport pendant le Ramadan ?

Faut-il faire du sport pendant le Ramadan ?




Est-il possible de pratiquer le sport pendant le mois de Ramadan ? La réponse est Oui. Mais des conseils pratiques sont à respecter pour bénéficier des bienfaits du sport et ne pas se créer des soucis de santé.




Le sport et le jeûne font bon ménage. Mais, pratiquer du sport pendant le mois de ramadan, répond à certaines conditions. Il n’est pas conseillé de faire du sport aux premières heures du jeûne. C’est la période juste avant la rupture du jeûne, qui est le meilleur moment pour pratiquer une activité physique.

Pendant cette période, l’organisme récupère les sels minéraux libérés pendant la séance, seulement deux heures après la rupture du jeûne. Il est déconseillé de changer d’activités sportives pendant le jeûne.




L’idéal est de continuer avec les activités habituelles. Par contre, pendant le jeûne, il faut modérer les exercices pénibles à une durée moyenne de 45 minutes. La natation, la marche et le biking sont les exercices conseillés à ceux-là qui ne pratiquaient aucune activité sportive avant le jeûne, car il n’y a aucun danger sur la santé.

Certaines mesures sont à respecter pour la pratique du sport pendant le mois du ramadan. Il est conseillé de boire beaucoup d’eau quelques heures avant de démarrer le jeûne pour éviter la déshydratation.




Il faut éviter de pratiquer des exercices durs ; arrêter de faire le sport si on ressent une douleur abdominale, une accélération du rythme cardiaque, une douleur au niveau des muscles ou des maux de tête; éviter de consommer le café, le thé et les boissons gazeuses pendant le Shour (repas de rupture du jeûne).

Il est conseillé de consommer des repas équilibrés qui contiennent le sucre lent tels que le pain, le riz, les protéines comme produits laitiers, viandes, poissons et les fruits et légumes, insiste la même source.