Fès: 5 appartements transformés en maisons closes, plusieurs interpellations

Fès: cinq appartements transformés en maisons closes, plusieurs interpellations




Les éléments du Service préfectoral de la police judiciaire de Fès ont interpellé, vendredi soir, 18 individus pour leur implication présumée dans la facilitation de la prostitution, l’aménagement d’une maison de débauche et la traite d’êtres humains.




Arrêtés sur la base d’informations fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), les suspects ont été interpellés en flagrant délit lors d’opérations simultanées menées dans cinq appartements dans différents quartiers de la ville, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Ces appartements étaient proposés à la location par le principal suspect et son épouse qui les exploitaient comme locaux de débauche et y attiraient des personnes à des fins de prostitution et de traite d’êtres humains.

Les recherches ont permis d’établir que parmi les personnes interpellées figurent un gardien de la paix exerçant à Fès, un militaire, un enseignant contractuel en plus de huit femmes, précise le communiqué.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête, menée sous la supervision du parquet compétent afin d’élucider les circonstances de cette affaire.