Un MRE fait condamner un député à 6 ans de prison

Un MRE fait condamner un député à 6 ans de prison




La cour d’appel de Marrakech chargée des crimes financiers a condamné le parlementaire Abderrahim El Kamel, également président de la commune Ouahat Sidi Brahim, à six ans de prison pour corruption, confirmant ainsi le verdict rendu en première instance. Il avait réclamé une somme de 110 000 DH pour la délivrance d’un permis de construire.




Verdict confirmé. En juillet 2020, le tribunal avait condamné Abderrahim El Kamel à une peine de six ans de prison ferme assortie d’une amende de 600 000 dirhams.

Jeudi, la chambre criminelle de 2ᵉ degré près de la cour d’appel de Marrakech chargée des crimes financiers a confirmé ce jugement, rapporte Al Akhbar.

L’élu PAMiste était poursuivi pour chantage et corruption.

Alors qu’un Marocain résidant à l’étranger (MRE) était allé le voir pour obtenir un permis de construire, le président de la commune Ouahat Sidi Brahim avait exigé une somme de 110 000 dirhams.




Une situation inconfortable pour le MRE qui s’est plaint à la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ). Avec la collaboration du plaignant, un piège a été tendu à l’élu.

C’est ainsi que Abderrahim El Kamel avait été pris en flagrant délit de réception de la somme réclamée le 21 janvier 2020.

Les choses vont rapidement se compliquer pour lui.

Il sera placé en garde à vue. Après son déferrement devant le procureur général du roi près de la cour d’appel de Marrakech le 24 janvier 2020, il sera poursuivi en état de détention avant sa condamnation en juillet 2020.