(Vidéo) Casablanca: Polémique après le décès soudain d’un joueur sur le terrain

(Vidéo) Casablanca: Polémique après le décès soudain d’un joueur du Najm Chabab




Le décès ce dimanche de Reda Saki, défenseur du Najm Chabab, club de troisième division, en pleine première mi-temps d’un match contre le Hassania de Benslimane, continue de provoquer des remous au sein de ses coéquipiers, qui déplorent la lenteur des secours.




Un climat de deuil plane sur le football amateur marocain après le décès de Reda Saki. Le jeune défenseur du Najm Chabab est décédé quelque temps après avoir chuté lors de la première période d’un match de troisième division contre le Hassania de Benslimane.

Un décès soudain qui a fortement chagriné ses coéquipiers qui n’ont pas hésité à pointer du doigt la lenteur des secours, rapporte le quotidien arabophone Al Massae.

Selon les témoignages de certains joueurs, Reda Sakis serait décédé dans l’ambulance qui le transportait à l’hôpital de Benslimane, détaillent nos confrères arabophones. La rencontre avait auparavant été interrompue par l’arbitre de la rencontre.




Il a fait cela après qu’il a constaté la chute du jeune joueur qui, selon ses coéquipiers, aurait par la suite avalé sa langue. Plusieurs joueurs se sont également plaints du retard mis par l’ambulance pour arriver au stade de Benslimane qui accueillait la rencontre.

L’absence de médecin dans l’ambulance a également été pointée du doigt, de même que l’absence de bouteilles d’oxygène à l’intérieur de l’ambulance, ajoute également le journal.

Suite à ce drame, beaucoup de joueurs de la division amateur ont déploré l’insuffisance d’équipements médicaux qui leur sont réservés, contrairement à ce qui se fait en première et deuxième divisions du championnat national.