Rabat: un octogénaire succombe à un abus de Viagra

Rabat: un homme d’affaires octogénaire succombe à un abus de Viagra




Un homme d’affaires octogénaire a abusé du Viagra. L’aventure s’est terminée aux urgences de l’hôpital où il a rendu l’âme.




L’usage abusif du Viagra peut tuer. C’est ce qui est arrivé au cours de la semaine dernière à un homme d’affaires octogénaire et propriétaire d’un célèbre café du quartier Agdal à Rabat.

L’homme, qui était en compagnie d’une jeune fille âgée d’une vingtaine d’années, a été évacué aux urgences de l’hôpital dans un état critique. Il a rendu l’âme plus tard.

L’information a circulé comme une trainée de poudre, soulevant moult interrogations autour de cette mort subite. Une enquête a été ouverte par les éléments de la police judiciaire.




Ils ont immédiatement interpellé la fille et le propriétaire de l’appartement où le défunt était avec elle. Dans le cadre de cette enquête, le parquet a ordonné l’autopsie du cadavre du défunt pour déterminer les causes exactes de la mort.

Les résultats de l’ensemble des examens médicaux effectués sur le cadavre ont révélé que la mort serait provoquée par une consommation excessive de Viagra.

Les résultats de cette autopsie ont sauvé la fille et le propriétaire de l’appartement, fait remarquer le quotidien arabophone Al Akhbar. L’affaire n’est plus criminelle, mais tourne autour de délits.




En effet, les chefs d’accusation retenus contre la fille et le propriétaire de l’appartement portent sur la débauche et l’aménagement d’un espace à des fins de prostitution.

Le dossier de l’affaire a été ainsi transféré par le procureur général près la cour d’appel de Rabat pour incompétence au tribunal de première instance de Rabat.

Les sources du quotidien indiquent que la brigade des mœurs de la wilaya de police de Rabat a déféré les deux mis en cause, en fin de semaine dernière, devant le procureur du Roi près le tribunal de première instance de Rabat. Ils seront poursuivis pour débauche et aménagement d’un espace à des fins de prostitution.