Une tentative d’escalader la clôture entre le Maroc et Ceuta avortée par les autorités

Une tentative d’escalader la clôture entre le Maroc et l’enclave occupée de Ceuta avortée par les autorités




Les forces de sécurité marocaines et la Garde civile ont réussi, ce mardi vers environ 6h30 du matin, à repousser une tentative de franchir la clôture qui sépare le préside occupé de Ceuta et le Royaume du Maroc.

Une soixantaine de migrants d’origine subsaharienne ont ainsi réussi à escalader la clôture, mais aucun n’a cependant réussi à accéder au territoire espagnol, selon des sources policières qui ont été citées par Europa Pres.

Ces même sources policières ont précisés que l’incident n’a pas fait de blessés.




Les officiers de la Benemérita ont détecté «peu après minuit» l’existence d’un groupe de «150″ migrants à proximité du périmètre frontalier, plus précisément dans la zone marocaine adjacente à la Finca Berrocal», expliquent les mêmes sources.

Vers 6 heures du matin, une partie du groupe, une soixantaine, s’est approchée de la clôture, où des unités de la compagnie de la Garde civile de l’enclave occupée de Ceuta ont été déployées avec le soutien des Groupes de réserve et de sécurité (GRS) et de l’Unité de sécurité des citoyens (Useci.




Les autorités espagnoles maintiennent dans l’enclave occupée de Ceuta comme un renfort spécifique dans le but de contrôler la pression migratoire.

L’action des officiers espagnols, combinée à celle des forces de sécurité marocaines, a permis de «contenir» la tentative malgré le fait que certains migrants aient réussi à escalader la première clôture.

Europa Press évoque aussi une «augmentation» du nombre de migrants installés dans les environs du préside occupé de Ceuta, selon le constat établi par les autorités espagnoles.