Chéquiers: lancement de Checkinfo, une centrale destinée à traquer les fraudeurs

Chéquiers: lancement de Checkinfo, une centrale destinée à traquer les fraudeurs




Opérationnelle depuis jeudi 15 avril 2021, la nouvelle solution Checkinfo offre aux commerçants et aux entreprises la possibilité de s’assurer de la régularité des chèques présentés pour le règlement de transactions. Le service est proposé à un prix plafonné à 10 dirhams la consultation.




Lors d’un point de presse organisé en mode visioconférence, ce jeudi 15 avril 2021, Bank Al-Maghrib a levé le voile sur le nouveau service de centralisation des chèques irréguliers.

Ce dernier a été confié, dans le cadre d’une convention, à Checkinfo, filiale de Creditinfo, suite à un appel d’offres international. Le service se base sur les données collectées auprès du secteur bancaire.

Celles-ci couvrent aussi bien les évènements qui peuvent survenir durant la vie d’un chèque que ceux concernant les comptes bancaires.

En effet, cinq types d’irrégularités peuvent être repérées via Checkinfo: un chèque émis sur un compte clôturé, un chèque frauduleux ou falsifié, une interdiction bancaire ou judiciaire.




Mais aussi un chèque qui a été émis sur un compte frappé d’indisponibilité, une opposition sur un chèque pour perte ou pour vol. Il importe de souligner que ce service n’offre aucune garantie de paiement.

Checkinfo compte bien développer d’autres produits à forte valeur ajoutée, notamment un service de blocage en ligne de provisions, comme cela se fait dans de nombreux pays dans le monde.

Les canaux de consultation seront également étendus à des lecteurs automatiques de chèques et aux terminaux de paiement électronique (TPE).

Checkinfo propose une tarification qui est plafonnée à 10 dirhams la consultation, avec des formules forfaitaires pour des montants allant de 600 à 300.000 dirhams.