Anas Laghrari, le Marocain derrière la nouvelle « Super League européenne »

Anas Laghrari, le Marocain derrière la nouvelle « Super League européenne »




La société Key Capital dont le Marocain Anas Laghrari est le cofondateur, travaille avec le président du Real Madrid depuis cinq ans pour mettre en œuvre le projet de la nouvelle compétition européenne qui démarrera avec 3,5 milliards d’euros d’investissement.




Florentino Pérez, président du Real Madrid, fait confiance à Key Capital, et surtout à Anas Laghrari, cofondateur de la banque, pour financer l’ambitieux projet de Super League européenne.

L’homme d’affaires marocain, qui pourrait être nommé secrétaire général de la Super league, est une connaissance de longue date du président du club.

L’European Super League Company, SL, basée en Espagne, va gérer ce projet avec un investissement initial de 3,5 milliards d’euros.

Les quinze clubs fondateurs bénéficieront du financement sur la base de ce fonds de départ qui ne doit pas être considéré comme une «prime d’installation», mais comme un coup de pouce pour réhabiliter leurs stades pour la compétition.




Les montants seront rendus en cas d’abandon du projet.

Six clubs anglais (Arsenal, Chelsea, Liverpool, Manchester City, Manchester United et Tottenham Hotspur), trois clubs italiens (Juventus, Inter Milan et Milan AC) et trois clubs espagnols (FC Barcelone, Real Madrid et Atlético Madrid), bénéficieront de ce financement accordé par la banque Bank of America Merrill Lynch et JP Morgan.

Anas Laghrari a également négocié les droits audiovisuels de diffusion des matchs de la nouvelle compétition, dont les revenus serviront à rembourser le prêt.

D’autres investisseurs tels que l’American Providence ou le Britannique CVC Capital Partners sont aussi annoncés sur ce projet de la Super League européenne.