Le Maroc, 4ème fournisseur en melons de l’Union Européenne

Le Royaume du Maroc, quatrième fournisseur en melons de l’UE




Le Maroc se positionne à la 4ᵉ place du classement des pays exportateurs de melons vers l’Union européenne en 2020. C’est ce qu’indiquent les données du service statistique Euroestacom (Icex-Eurostat).




Le Maroc a exporté 49 970 tonnes vers les différents États membres de l’UE en 2020 pour une valeur totale de 59,81 millions d’euros, soit une augmentation de 10 % par rapport à 2019, fait savoir Icex-Eurostat.

Avec cette quantité exportée, le royaume occupe la 4ᵉ place du classement des pays exportateurs de melons vers l’UE.

Les melons marocains sont vendus à un prix moyen de 1,20 euro le kilo, soit 46,34 % plus cher que ceux cultivés en Espagne.

En tout, 851 040 tonnes de melons pour une valeur de 738,03 millions d’euros et un prix moyen de 0,87 € / kg ont été achetées par l’Union européenne l’année dernière.




Dans le top 5, on retrouve l’Espagne. Premier fournisseur de l’UE, le pays a exporté 318 730 tonnes de melon en 2020, ce qui représente une baisse de plus de 11,25 % par rapport à 2019 (359 130 tonnes).

Avec un volume de 164 860 tonnes exportées (2 260 tonnes de plus qu’en 2019) pour une valeur de 64,86 millions d’euros, le Brésil se hisse à la deuxième place.

Les Pays-Bas se classent troisième avec 108 160 tonnes pour une valeur de 107,1 millions d’euros, en baisse de 11 580 tonnes par rapport à l’année dernière.

Avec 35 040 tonnes exportées pour 29,2 millions d’euros, le Costa Rica ferme la marche du podium.