Maroc-Israël: la coopération agricole commence avec les avocats

Maroc-Israël: pour la coopération agricole, ce sera les avocats pour commencer




Une première joint-venture maroco-israélienne a été récemment mise en place. Le groupe israélien Mehadrin s’est associé à un opérateur marocain pour cultiver, et exporter, des avocats. L’annonce a été faite par la presse israélienne spécialisée. Mehadrin, principal exportateur agricole israélien (agrumes, fruits et légumes…), s’est associé, selon les mêmes sources, à des opérateurs marocains pour produire et exporter des avocats.




Si rien n’est dit sur l’associé marocain dans ce projet, et rien non plus sur l’emplacement géographiques des terrains agricoles qui seront exploités, la presse israélienne affirme que l’investissement de départ pour ce projet sera de 80 millions de dirhams pour les trois premières années.

«Mehadrin a décidé d’étendre son activité de culture d’avocats à l’étranger. Il a signé un accord au Maroc, en vertu duquel il cultivera pour la première fois des cultures hors d’Israël», écrit la presse israélienne.

Ce projet sera étalé sur une superficie globale dépassant les 455 hectares qui seront loués, selon les mêmes sources.




Les deux partenaires, une fois que les récoltes seront possibles, comptent sur un rendement de 10.000 tonnes dont l’essentiel sera exporté dans l’Union Européenne. Le produit non exportable sera, lui, écoulé, sur le marché marocain.

« Le Maroc est un pays avec de bonnes conditions de croissance, avec des coûts bien inférieurs à ceux d’Israël, et il est un peu plus proche de nos principaux marchés en Europe », a déclaré Shaul Shelach, le PDG de Mehadrin, qui a été cité par la presse israélienne.

Shaul Shelach estime que l’activité au Royaume du Maroc pourrait représenter un quart de la production d’avocats de Mehadrin.