Atteint du covid-19, Brahim Ghali hospitalisé en Espagne sous une fausse identité

Atteint du covid-19, Brahim Ghali hospitalisé en Espagne sous une fausse identité




Le chef du groupe séparatiste armé Polisario, Brahim Ghali, a été hospitalisé en Espagne après avoir été contaminé par le nouveau coronavirus covid-19; cette information a été rapportée par un média espagnol.




Brahim Ghali, le chef du front Polisario, a été admis dans un hôpital en Espagne, très exactement à Logroño, près de Saragosse, rapporte un média espagnol.

Ce même média, El Noticiario, évoque de «graves difficultés respiratoires» pour Brahim Ghali, et affirme que le séparatiste a été hospitalisé sous une fausse identité, algérienne, se faisant passer pour un certain Mohamed Benbatouche.

Cette information a été confirmée par plusieurs sources en Espagne, à cette nuance près: Brahim Ghali a été hospitalisé après avoir été contaminé au Covid-19. `




Brahim Ghali est arrivé en Espagne, mercredi 21 avril, muni d’un passeport diplomatique algérien. Cette hospitalisation met ainsi fin aux spéculations autour de la disparition de la scène, ces derniers jours, de Brahim Ghali, âgé de 73 ans.

D’autres sources expliquent que le chef des séparatistes avait d’abord été admis dans un hôpital algérien où il avait été pris en charge par un staff médical dédié, sur les directives expresses du président Tebboune…

Sauf que, devant l’aggravation de son état de santé, son transfert en Espagne s’est imposé et d’urgence.