Casablanca: saisie de 18 tonnes de dattes algériennes impropres à la consommation

Casablanca: saisie de 18 tonnes de dattes algériennes impropres à la consommation




Les services économiques de la préfecture d’Al Fida-Mers Sultan ont procédé à la saisie de 18 tonnes de dattes algériennes comportant un additif de conservation ne répondant pas aux normes sanitaires en vigueur.




Les autorités locales de la préfecture d’Al Fida-Mers Sultan ont saisi 18 tonnes de dattes algériennes impropres à la consommation dans un dépôt près du marché des dattes.

Le quotidien Al Massae rapporte, dans son édition du week-end (24 et 25 avril), que l’un des additifs de conservation de ces dattes n’est pas autorisé par la règlementation marocaine.

Les services économiques de la préfecture indiquent que ce produit ne répond pas aux normes des additifs alimentaires autorisés par l’ONSSA (Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires).




C’est la commission mixte provinciale chargée du contrôle de la qualité et des prix qui, lors de ses interventions, a décelé la non-conformité des dattes algériennes.

Le département des affaires générales et de la gouvernance relevant du ministère de l’Économie indique que ces commissions ont enregistré 552 infractions en matière de qualité et de prix des produits alimentaires durant les huit premiers jours du mois du ramadan.

Le quotidien Al Massae rapporte, que durant cette période, les commissions mixtes provinciales ont contrôlé 12.358 locaux de production, de stockage et de vente en gros et au détail.




Au cours de ces interventions, 552 infractions ont été constatées dans le domaine des prix et de la qualité des produits alimentaires.

Des sanctions ont été prises à l’encontre des contrevenants et l’on a procédé à la saisie de 18 tonnes de marchandises impropres à la consommation ou ne répondant pas aux normes en vigueur.

Il s’agit de 3,6 tonnes de farines et dérivés, de pain, gâteaux et confiseries, de 3,5 tonnes de viandes, poissons et charcuterie, 3 tonnes de dattes, fruits secs, miel et confiture et presque 1,2 tonnes en boissons et jus.