France: De nouveaux tags racistes sur le mur du centre musulman d’Avicenne de Rennes

Rennes : De nouveaux tags racistes sur le mur du centre musulman d’Avicenne




Une enquête a été ouverte pour «dégradations en raison de l’appartenance à une religion», après la découverte, ce vendredi, de tags racistes sur le mur du centre culturel musulman Avicenne.

«On vous avait prévenu, l’immigration tue… #Rambouillet», lit-on dans les tags récents, en référence à l’attentat terroriste qui a conduit à la mort d’une fonctionnaire de police, vendredi dernier.

D’autres inscriptions décrites par Ouest-France incitent les citoyens français à réagir ou traitent encore Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) de «collabo». Pour sa part, le Conseil français du culte musulman (CFCM) a condamné «les inscriptions racistes et islamophobes dont a été victime une nouvelle fois le centre musulman Avicenne de Rennes».




Sur Twitter, le Conseil a exprimé sa solidarité «avec les fidèles et responsables du centre face à cette nouvelle et lâche provocation».






Président du centre culturel, Ahmed Aït Chikh a fait part à Ouest-France de son choc, de son indignation et d’un sentiment de peur. «On se dit que l’on devient une vraie cible et des gens reviennent sur les lieux pour nous faire peur», a-t-il déclaré.

Il y a un peu plus de deux semaines, le même lieu a été visé par des inscriptions similaires. Les 11 avril dernier, des tags islamophobes ont été découverts sur le mur du centre.

On pouvait y lire des expressions comme «non à l’islamisation», «vive le Roy», des apologies de croisades, du catholicisme comme religion d’Etat ou encore des expressions taxant le prophète Mohammed de «pédophile». Dans le temps, une enquête à été ouverte pour «dégradations en raison de l’appartenance à une religion».