Casablanca: une fourrière pour chiens et chats errants à Mejjatia

Casablanca construit une fourrière pour chiens et chats errants à Mejjatia




La Commune urbaine de Casablanca envisage de construire une fourrière animale pour faire face à la problématique des animaux errants et abandonnés. La Commune urbaine de Casablanca a opté pour un terrain de 10.000 hectares situé dans la commune de Mejjatia pour construire cette fourrière.




Dans le détail, la nouvelle infrastructure va coûter 8 millions de dirhams, un montant financé par Casa Environnement (5,4 millions de dirhams) et la Direction des collectivités locales relevant du ministère de l’Intérieur (2,6 millions de dirhams.

D’après la même source, la fourrière va contenir des équipements modernes, des rayons spécialisés, un centre vétérinaire et une unité technique chargée des dépouilles sont au menu.

Ce projet a pour objectif d’activer l’accord-cadre national relatif au traitement du phénomène des chiens et chats errants, et de mener des opérations de stérilisation chirurgicale des chiens et chats errants, à les vacciner contre la rage et à les traiter contre les parasites pour limiter la propagation des maladies transmises.