Opération Marhaba 2021: Le gouvernement espagnol joue la prudence

Opération Marhaba : Le gouvernement espagnol joue la prudence




Le gouvernement espagnol est très prudent à l’heure d’aborder une éventuelle organisation de l’Opération Marhaba 2021, cet été. «Nous n’avons pas encore pris de décision» à ce propos, a déclaré la ministre espagnole des Finances, porte-parole de l’exécutif lors d’un point de presse, tenu mardi.




María Jesús Montero a conditionné un éventuel passage des Marocains résidant à l’étranger à une amélioration de la situation épidémiologique au Maroc, en Espagne et en Europe, soulignant qu’«il est encore prématuré d’avancer quoi ce soit sur ce dossier».

Néanmoins, le porte-parole de l’exécutif espagnol a ajouté que la décision finale sera prise «dans les semaines à venir, au fur et à mesure qu’on s’approche de la date traditionnelle du lancement de l’Opération Paso d’El Estrecho», le 15 juin.

Lundi, la ministre déléguée chargée des Marocains résidant à l’étranger s’est montrée prudente quant à l’organisation de l’Opération Marhaba.




«Il y a d’abord l’évolution de la situation épidémiologique dans les pays d’accueil des Marocains du monde, ensuite l’annonce des dates d’ouvertures des frontières terrestre, aérienne et maritime du Maroc et des pays de transit des MRE (…)

L’Opération Marhaba est menée en coordination avec des États de l’UE, tels la France, l’Espagne et l’Italie, et il y a la volonté de ces pays à ouvrir leurs frontières au passage des MRE», a expliqué Nezha El Ouafi, devant la Chambre des représentants.

La Commission mixte maroco-espagnole chargée de préparer les conditions de l’Opération Marhaba 2021, ne s’est pas encore réunie officiellement.