Covid-19 au Maroc: le certificat de vaccination pour les déplacements ?

Covid-19 au Maroc : Le certificat de vaccination pour les déplacements ?




Alors que les Marocains attendent, avec impatience, une décision du gouvernement quant à l’allègement promis des mesures préventives contre le nouveau coronavirus, le professeur Azeddine Ibrahimi a confirmé, dimanche, «la stabilité de la situation épidémiologique au Maroc».




Une stabilité qui «peut être attribuée à plusieurs facteurs dont la poursuite du couvre-feu nocturne durant le mois de Ramadan», a-t-il estimé, dans un post sur sa page Facebook.

Rappelant que «le but de toutes les approches pour faire face au covid-19 est de veiller à ne pas développer des cas critiques», le directeur du laboratoire de biotechnologie de la Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat et membre du Comité scientifique national pour la Covid-19, a précisé que «la pyramide des âges au Maroc est un facteur important dans la situation actuelle».

«Avec la vaccination de masse, nous sommes sur la bonne voie pour protéger 20% de la population (tranches d’âge de plus de 45 ans), qui développaient des cas critiques», ajoute-t-il. Azeddine Ibrahimi a évoqué l’importance de la vaccination.




Il rappelle que «la plupart des personnes dans les salles de réanimation et des décès dans les hôpitaux sont des personnes qui n’ont pas été vaccinées».

Il a tenu comme responsables «certaines personnes qui trompent les Marocains et les invitent à se suicider». Dans un volet sur la mobilité et les voyages entre les villes comme étape à venir, le professeur a noté que «tous les pays adoptent trois types d’autorisation de voyage», à savoir le certificat de vaccination, en plus des autorisations délivrées par les autorités ainsi que les tests PCR négatifs de moins de 48h.

«J’espère que toutes les personnes vaccinées seront autorisées à se déplacer sans autorisations spéciales», a-t-il poursuivi, en estimant quant aux voyages du Maroc vers l’étranger qu’il s’agit d’une «décision souveraine pour chaque pays d’accueil».