Crise migratoire à Sebta: l’Espagne convoque l’ambassadrice du Maroc

Crise migratoire à Sebta: l’Espagne convoque l’ambassadrice du Maroc




La crise migratoire sans précédent que connaît la ville occupée de Ceuta a, visiblement, contraint la ministre espagnole des Affaires étrangères à convoquer d’urgence l’ambassadrice du Maroc à Madrid, Karima Benyaich, pour des consultations. La réunion se poursuit en ce moment.




Cette convocation constitue une révision de la position défendue, hier, par Arancha Gonzalez. Lundi, elle a écarté l’idée que le royaume du Maroc utilise la carte migratoire pour sanctionner le gouvernement de coalition de gauche suite à l’accueil du chef du groupe séparatiste armé Brahim Ghali, sous une fausse identité, dans un hôpital de Logroño.

La diplomate marocaine avait déjà été convoquée d’urgence, en décembre dernier par la secrétaire d’État au ministère des Affaires étrangères, Cristina Gallach, pour lui signifier la protestation du gouvernement espagnol suite aux déclarations de Saadeddine El Othmani sur la marocanité de Ceuta et Melilla.

La numéro 2 de la diplomatie espagnole avait alors demandé des explications à la diplomate marocaine, précisant que «l’Espagne attend de tous ses partenaires qu’ils respectent sa souveraineté et son intégrité territoriale».