L’ambassadrice du Maroc à Madrid: il faut assumer les conséquences de ses actes

« Il faut assumer les conséquences de ses actes », déclare l’ambassadrice du Maroc à Madrid




L’Espagne doit assumer les conséquences de ses actes. C’est ce qu’a laissé entendre Karima Benyaich, l’ambassadrice du royaume du Maroc en Espagne.




C’est la première déclaration officielle du royaume du Maroc depuis la crise migratoire qui a eu lieu ce lundi dans la ville occupée de Sebta. Karima Benyaich, ambassadrice du royaume du Maroc en Espagne, a déclaré mardi dans une interview qu’elle a accordée à l’agence de presse espagnole Europa Press que l’Espagne devait assumer les conséquences de ses actes.

Elle fait allusion à l’accueil « secret » par l’Espagne du chef du groupe séparatiste armé Brahim Ghali sous une fausse identité. « Il y a des actes qui ont des conséquences et il faut les assumer », a déclaré la diplomate marocaine. Elle a fait cette déclaration quelques instants avant sa convocation par la ministre des Affaires étrangères espagnole, Arancha Gonzalez Laya.




« Il y a des attitudes qui ne peuvent pas être acceptées », a renchéri l’ambassadrice du royaume du Maroc en Espagne. La diplomate marocaine Karima Benyaich a ajouté que les relations entre le royaume du Maroc et l’Espagne, qui sont deux pays voisins et amis, doivent être fondées sur une confiance mutuelle. Cette confiance mutuelle doit être travaillée et entretenue ».

L’ambassadrice du royaume du Maroc en Espagne a aussi montré son étonnement concernant sa convocation par la cheffe de la diplomatie espagnole. Elle a qualifié ce geste d’inhabituel si l’on prend en compte sa rapidité. La diplomate marocaine n’exclut pas non plus que le gouvernement marocain la convoque pour des consultations dans les prochaines heures.