Le Maroc a coupé tout contact avec l’Espagne

Le Maroc a coupé tout contact avec l’Espagne




Le royaume du Maroc « n’a pas eu de contact avec l’Espagne » depuis la crise migratoire de la ville occupée de Ceuta, consécutive à l’entrée de Brahim Ghali sur le sol espagnol, a assuré dimanche, Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères.




« Contrairement aux déclarations de la ministre Arancha González-Laya, le royaume du Maroc n’a eu aucun contact avec l’Espagne depuis le déclenchement de la crise, et n’a jamais été informé de l’arrivée de Brahim Ghali en Espagne », a indiqué Nasser Bourita, le ministre des Affaires étrangères du royaume du Maroc dans une interview que le chef de la diplomatie marocaine  a accordée à Europe 1. Le ministre marocain réagissait aux propos de son homologue espagnol qui assurait que l’Espagne et le royaume du Maroc « échangent de manière discrète ».




Selon le chef de lac diplomatie marocaine, le royaume du Maroc entretient de « très bonnes relations » avec la plupart des pays de l’Union européenne (UE), soulignant que l’Espagne est la seule responsable de la crise actuelle. « C’est à l’Espagne de trouver une solution à la crise : si elle opte pour la sortie de Ghali de la même manière qu’il est entré, elle risque d’aggraver la crise », a ajouté Nasser Bourita. Dans le cadre du règlement de la crise migratoire, le royaume du Maroc a déjà accepté le retour de 7 500 migrants sur près de 9 000 entrés illégalement à Ceuta en début de semaine.