Le chef du bureau israélien critique El Othmani pour ses félicitations au Hamas

Le chef du bureau israélien critique El Othmani pour ses félicitations au Hamas




Le chef du bureau de liaison israélien à Rabat effectue un retour remarqué au Maroc. Après un séjour de plus d’une semaine dans son pays, officiellement pour des «raisons familiales», David Govrin a choisi de faire de l’immixtion dans la politique du gouvernement marocain.




Le chef du bureau de liaison israélien à Rabat reproche à Saad-Eddine El Othmani d’avoir soutenu et félicité «les deux organisations terroristes, le Hamas et le Jihad islamique».

«Quiconque soutient les alliés de l’Iran renforce son influence régionale. Le renforcement de l’Iran, qui sème la destruction dans les pays arabes et soutient le Front Polisario, n’est-il pas en contradiction avec les intérêts du Maroc et des pays arabes modérés», s’est interrogé le chef du bureau de liaison israélien à Rabat.




Dans une lettre qu’il a adressée au chef du bureau politique du Hamas, Ismail Haniyeh, Saad-Eddine El Othmani a félicité la «victoire» du mouvement dans sa résistance contre la guerre des forces occupantes.

«Je suis ravi, en mon nom propre et au nom de tous les membres du Parti de la justice et du développement et de ses sympathisants, de vous présenter, à travers vous, à tout le peuple palestinien frère les plus chaleureuses félicitations», a écrit Saad-Eddine El Othmani.




Une missive à l’origine donc de la colère du diplomate israélien, sans oublier l’appel du Parti de la justice et du développement à fermer le bureau israélien à Rabat.

Une demande exprimée, le lundi 17 mai depuis la tribune de la Chambre des représentants, par le député Mohamed El Hamdaoui, le président du comité de soutien à la Palestine au PJD. La même requête a été exprimée, le lendemain, par le président du groupe des conseillers parlementaires du parti de la Lampe, Nabil Chikhi.