Maroc: Les déplacements bientôt autorisés sur présentation d’un certificat numérique

Maroc : Les déplacements bientôt autorisés sur présentation d’un certificat numérique




Si le projet de certificat numérique de vaccination a été présenté la semaine dernière, celui de tests PCR sera examiné ce mardi. Cette démarche vise à autoriser à nouveau les déplacements des personnes vaccinées et celles présentant du test PCR négatif.




Les autorités marocaines mènent une course contre la montre pour un retour à la vie normale, à la lumière de l’évolution de la pandémie du nouveau coronavirus.

Ainsi, elles compte adopter un certificat numérique de circulation afin de permettre les déplacements aux personnes disposant d’une attestation de vaccination ou d’un test PCR négatif. Si la mesure semble concerner, pour l’instant, les résidants du Royaume, les autorités prévoient de la généraliser aux Marocains résidant à l’étranger.

En effet, lors de la réunion tenue vendredi dernier, les responsables des ministères de l’Intérieur, des Affaires étrangères, du Tourisme et de la Santé ont étudié l’invitation formulée par la Commission européenne à la diplomatie marocaine en vue de «créer un Comité mixte pour traiter de l’interopérabilité et la reconnaissance mutuelle des certificats marocain et européen», indique le compte rendu.




La même source ajoute que le comité interministériel a également étudié «l’opportunité de délivrer le certificat de circulation concernant les tests PCR par les laboratoires agréés par le ministère de la Santé». Pour le moment, seul le projet de certificat de vaccination a été présenté en comité interministériel. Ce certificat de vaccination comprendra trois composantes.

Il s’agit des données d’identité (Numéro CNIE ou CS, numéro Passeport, nom & prénom, genre et nationalité), des données de vaccination (Type de vaccin, lieu de vaccination et dates de vaccination des 2 doses, type de vaccin et numéro du lot du vaccin) ainsi que des données d’authentification (sous forme de codes à barres 2D utilisant un double mécanisme de cryptage).

Ce certificat pourra être téléchargé via le portail liqahcorona.ma par les personnes vaccinées après authentification via les données personnelles et un code OTP ou retiré, sous format PDF depuis plus de 2 000 guichets des annexes administratives du ministère de l’Intérieur, ajoute le document.




Le projet de certificat numérique de test PCR à l’étude

Quant au processus de téléchargement et d’authentification, qui reste «totalement digitalisé», le compte-rendu ajoute que «ce certificat comprend un QR Code aux normes internationales, dont la lecture et l’authentification se font via une application développée à cet usage et utilisable sur un simple smartphone ou lecteur de code à barres».

«Cette application peut être mise à disposition de tout organisme public (autorité local, police, gendarmerie etc.) ou d’entités privées ciblées (compagnies aériennes, restaurants, etc.)», précise-t-on.

Dans une partie dédiée aux décisions et suggestions, les responsables ont proposé de «mettre en place une application standardisée pour la lecture des codes QR contenus dans les certificats pour des fins d’authentification».




L’objectif est de «faciliter l’interopérabilité et la reconnaissance mutuelle des certificats sanitaires marocains et internationaux», poursuit-on.

Ils recommandent aussi de «produire un 2ème certificat sur la base des tests PCR au niveau de l’application créée conjointement par le ministère de l’Intérieur et le ministère de la Santé sur la base des informations fournies par les laboratoires agréés, ou charger les lesdits laboratoires à le créer eux-mêmes en y intégrant un code QR pour l’authentification».

Dans ce sens, le comité interministériel prévoit d’inviter les services de sécurité, notamment la DGSN et la Gendarmerie royale aux prochaines réunions, après validation des projets de certificats relatifs à la vaccination et aux tests PCR. Ces derniers feront, d’ailleurs, l’objet d’une réunion prévue ce mardi, conclut-on.