Ouverture des frontières: un pass sanitaire au Maroc

Ouverture des frontières: bientôt un pass sanitaire au Maroc




Les réunions s’enchaînent au ministère de l’Intérieur pour mettre au point le projet de certificat numérique de circulation, appelé à faciliter les déplacements et à accompagner une éventuelle ouverture des frontières.




Le projet de certificat numérique de circulation a fait l’objet d’une réunion, vendredi dernier, au ministère de l’Intérieur, en présence des représentants des ministères de la Santé, des Affaires étrangères et du Transport aérien.

Lors de cette rencontre, les participants ont examiné l’invitation formulée par la commission européenne pour la création d’un comité mixte en charge de l’interopérabilité et de la reconnaissance mutuelle des certificats numérique de circulation européens et marocains.

Appelé aussi « pass sanitaire », le certificat Covid européen doit entrer en vigueur dès le 1er juillet prochain pour faciliter les voyages au sein de l’Union européenne.




Il facilitera les voyages au sein de l’UE malgré la pandémie. Il s’appliquera, pour une durée d’un an, dans 30 pays: les 27 Etats membres de l’Union, plus l’Islande, la Norvège et le Liechtenstein.

Pour l’obtenir, trois solutions existent: avoir été vacciné, présenter un test négatif (PCR ou antigénique) ou montrer que l’on a récemment été guéri du virus.

S’agissant du cas du Maroc, la réunion de vendredi dernier a permis également d’étudier l’opportunité de délivrer le certificat de circulation concernant les tests PCR par les laboratoires agréés par le ministère de la Santé. Le pass sanitaire marocain sera disponible en deux formats (PDF imprimable et smartphone).




Le pass sanitaire marocain sera disponible via le portail http://www.liqahcorona.ma ou bien à travers les guichets des annexes administratives relevant du ministère de l’Intérieur.

«Le recours au pass sanitaire ne peut avoir lieu qu’une fois que les jeunes auront été vaccinés, ce sont de grands consommateurs de voyage en période estivale notamment», tient à préciser ce membre du comité scientifique de vaccination.

En attendant, l’état d’urgence reste maintenu jusqu’à au moins le 10 juin prochain, alors que les voyageurs en provenance de pays avec lesquels le royaume du Maroc a fermé ses frontières devront toujours respecter un isolement strict d’une durée de dix jours.