L’international marocain Youssef El Arabi condamné à un an de prison ferme

L’international marocain Youssef El Arabi condamné à un an de prison ferme




Youssef El Arabi, international marocain et vedette d’Olympiakos, a été condamné à un an de prison ferme, par le tribunal de Montpellier. Avec ses frères, ils auraient passé à tabac des mineurs.




Youssef El Arabi écope d’un an de prison ferme. Il a été jugé en son absence par le tribunal correctionnel de Montpellier, le mercredi 19 mai, alors qu’il préparait la finale de la Coupe de Grèce avec Olympiakos Le Pirée.

Selon le média français Midi Libre, lui, deux de ses frères, ainsi que leur beau-frère étaient poursuivis pour avoir passé à tabac deux mineurs, âgés de 13 et 16 ans, le 24 juin 2017.

Les deux jeunes gens auraient été frappés par les frères El Arabi et leur beau-frère, aux alentours de 22h, pour avoir jeté des bouteilles de verre sur la terrasse d’une maison où se trouvait la famille du Lion de l’Atlas, qui célébrait alors la fin du Ramadan.




Ils les auraient tabassés dans un parking avoisinant, l’un des deux aurait notamment été frappé à l’œil. Ils auraient ensuite été contraints de ramasser les débris de verre, «sous les insultes et les menaces».

Les accusés ont réfuté toute utilisation de violence, arguant qu’ils ont donné de simples claques derrière la tête aux deux jeunes et qu’ils sont repartis sans bleu ni saignement.

Lors de l’enquête, Youssef El Arabi avait avoué avoir donné «une claque pour calmer l’un des deux». El Arabi écope de trois ans de prison dont deux avec sursis probatoire. La partie ferme de sa peine pourra être aménagée par le juge d’application des peines. Il doit aussi s’acquitter d’une amende de 3000 euros.