(Photos) Dakhla: inauguration de 4 usines de valorisation des produits de la pêche

(Photos) Dakhla: inauguration de quatre usines de valorisation des produits de la pêche




4 unités industrielles pour la valorisation des produits de la pêche viennent d’être inaugurées à Dakhla. Les produits de ces conserveries sont destinés au marché marocain et à l’export.




Dakhla accueille quatre nouvelles unités de valorisation des produits de la pêche, nous apprend Aujourd’hui Le Maroc dans sa livraison du jour. L’inauguration de ces usines a été faite par le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, le 26 mai, indique le quotidien.

Il ajoute que ces projets ont mobilisé un investissement de 1 milliard de DH. Il s’agit d’usines modernes de production de conserves de petits pélagiques, sélectionnées dans le cadre de l’Appel à manifestation d’intérêt (AMI) lancé par le département de la pêche maritime.

«L’ouverture de ces unités au niveau de la zone industrielle s’inscrit dans le cadre du plan de développement stratégique Halieutis et du programme de développement des provinces du Sud (2016-2021)», précise Aujourd’hui Le Maroc. Notons que ce programme a été lancé par SM le Roi Mohammed VI.




L’objectif de ce programme est de renforcer le tissu industriel de la région, d’augmenter la part des débarquements valorisés localement et de développer les industries de valorisation à haute valeur ajoutée, en améliorant le niveau de création de richesses et d’emploi dans la région.

Dans le détail, les quatre unités de fabrication des conserves de poisson disposent d’une capacité de traitement journalière totale de 425 tonnes/jour et d’une capacité de production annuelle totale de 355 millions de boîtes/an.

On apprend ainsi que le ministre a mis en exergue l’importance de ces grands projets dédiés à la valorisation des produits de la pêche qui s’inscrivent dans le cadre du nouveau modèle de développement des provinces du Sud. Aujourd’hui Le Maroc ajoute qu’il a également indiqué que ces quatre usines de valorisation des petits pélagiques assurent la création de près de 3.000 emplois directs.




Force est de souligner que la construction de ces usines est liée au développement des activités de la pêche à Dakhla, ville qui se veut désormais un futur pôle économique important au sud du Royaume. Avec l’inauguration récente du consulat américain, Dakhla se positionne désormais comme un hub pour attirer des investisseurs internationaux.

Aujourd’hui Le Maroc indique que «les produits de ces conserveries sont destinés au marché marocain et à l’export, ce qui témoigne du rôle majeur du secteur à Dakhla». Aussi, Aziz Akhannouch a-t-il visité une unité de cuisson de poulpe et de surgélation des céphalopodes, ayant nécessité une enveloppe budgétaire de 30 millions de dirhams (MDH).

Le journal rapporte que cette unité, destinée également au filetage de seiche, de calamar et de poissons blancs et à la congélation du poulpe cuit et du filet de poissons blancs, dispose d’une capacité de production de 19,5 t/jour et de stockage de 1.890 t et emploie 80 personnes permanentes et 250 saisonnières.