Rabat: le tribunal administratif décide d’indemniser la famille d’une victime d’électrocution

Le tribunal administratif de Rabat a ordonné à l’ONEE d’indemniser la famille d’une victime d’électrocution à Berrechid.




Le tribunal administratif à Rabat décide d’indemniser la famille d’une victime d’électrocution: c’est une décision qui était attendue dans un dossier qui oppose l’Office national d’électricité (ONEE) à la famille d’un homme qui a subi un accident d’électrocution à Berrechid.




Selon le journal arabophone Al Akhbar, le tribunal administratif de Rabat a rendu son verdict ordonnant à l’Office de verser une indemnisation de 150.000 dirhams en faveur des héritiers du défunt Aziz Chabi. Selon le journal, l’homme est décédé des suites d’une électrocution à Berrechid alors qu’il disputait un match avec ses amis.

L’incident a eu lieu il y a plusieurs années, en 2015. Le tribunal administratif de Casablanca a condamné l’Office national d’eau et d’électricité et la commune de Berrechid à verser une indemnisation d’un montant de 300.000 dirhams.

Après une procédure d’appel, le tribunal a exempté le conseil communal de toute responsabilité dans l’accident. Le journal arabophone Al Akhbar Al Akhbar livre quelques détails supplémentaires sur ce dossier.




Le 20 septembre 2015, Aziz Chabi s’est électrocuté en touchant un fil électrique dénudé avec les pieds, provenant d’un des poteaux d’éclairage public installé au niveau du boulevard des FAR, ce qui a nécessité la présence de la police. Le poteau en question n’a pas été entretenu ni réparé par les parties concernées.

L’enquête menée par la police judiciaire de Berrechid a démontré que l’ONEE est le responsable de l’entretien des fils et câbles électriques.

En d’autres termes, la responsabilité incombe à l’office, chargé de l’entretien des équipements électriques et de leur réparation pour éviter ce genre d’incidents. C’est la raison pour laquelle malgré les procédures d’appel, la Cour a rendu son arrêt contre l’ONEE et en faveur de la famille de la victime.