Pas sûr que le Maroc lève les restrictions cet été

Pas sûr que le Maroc lève les restrictions cet été




Si le nouveau Coronavirus covid-19 est tant soit peu sous contrôle au Maroc, la réouverture des frontières reste en suspens. Même pour cet été, les autorités restent prudentes.




Pour redonner vie au secteur touristique, le royaume du Maroc peut exhiber ses statistiques de vaccination qui s’élèvent actuellement à 8 millions de personnes vaccinées, dont 5 millions ayant reçu les deux doses, soit « 16,6 % de la population cible ».

Mais, avec ces chiffres, un voyage à Tanger ou un retour en famille n’est pas garanti, car les autorités préfèrent être plutôt prudentes, informe Le Point, précisant que l’état d’urgence sanitaire est prolongé jusqu’au 10 juin prochain. Après les félicitations du ministre de la Santé face à la gestion de la crise sanitaire, le couvre-feu a été allégé.




Mais les compagnies aériennes restent très prudentes dans les annonces. Bien qu’Air France ait annoncé les vols de Paris vers Tanger et Agadir, tous restent suspendus à la décision du Maroc. Toutefois, le 26 mai dernier, Rabat a connu deux décès et 385 nouveaux cas pour une population de 36 millions.

Or, en 2020, le pays enregistrait un décès et 99 cas par jour. Mais, la reprise du tourisme devrait attendre 2022, « 2023 à plein régime », a estimé un homme d’affaires. Au final, le Maroc opte pour la lutte contre la pandémie au lieu d’engendrer une nouvelle vague pour une saison touristique pas si sûre.