Après l’ouverture des mosquées, le Maroc assouplit les mesures sanitaires

Après l’ouverture des mosquées, le Maroc assouplit les mesures sanitaires




Le gouvernement a décidé l’application, à compter du mardi 1er juin, d’une batterie de mesures, au regard des résultats positifs enregistrés dans la courbe des infections au nouveau coronavirus et des avancées réalisées dans le cadre de la campagne nationale de vaccination contre cette pandémie.




Ces mesures comprennent l’autorisation des rassemblements et des activités dans les espaces fermés pour moins de 50 personnes et les rassemblements et les activités dans les espaces ouverts pour moins de 100 personnes, avec l’obligation d’obtenir une autorisation auprès des autorités locales en cas de dépassement de ce nombre, indique le gouvernement dans un communiqué.

Ces mesures, qui fixent également à 75% la capacité d’accueil des moyens de transport public, concernent aussi l’autorisation d’ouverture des théâtres, salles de cinéma, centres culturels, bibliothèques, musées et des monuments à hauteur de 50% de leur capacité.




De même, poursuit le communiqué, ces mesures permettent aux salles de fêtes d’opérer à hauteur de 50% de leur capacité d’accueil à condition que le nombre des personnes présentes ne dépasse pas les 100 personnes, autorisent l’accès aux plages avec le respect de la distanciation physique et l’ouverture des piscines publiques à hauteur de 50% de leur capacité d’accueil.

Afin de réussir la mise en œuvre de ces mesures, le gouvernement exhorte tous les citoyennes et citoyens à continuer à respecter totalement et rigoureusement l’ensemble des mesures préventives annoncées, notamment la distanciation physique, les règles d’hygiène et le port des masques de protection.




Rappelons que le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé ce lundi que le roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, a bien voulu donner ses Hautes instructions pour la réouverture progressive des mosquées fermées, en coordination avec les autorités sanitaires et administratives. Un calendrier relatif à cette opération sera annoncé ultérieurement, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Les prières et la prière du vendredi seront accomplies dans toutes les mosquées en conformité avec les mesures préventives nécessaires dans le cadre de la lutte contre la pandémie, particulièrement la distanciation sociale et le port des masques, a précisé le ministère, ajoutant que les fidèles doivent faire leurs ablutions avant de se rendre aux mosquées parce que les salles d’ablutions resteront fermées.