L’Espagne prolonge la fermeture de ses frontières avec le Maroc jusqu’au 30 juin

L’Espagne prolonge la fermeture de ses frontières avec le Maroc jusqu’au 30 juin




Le ministère espagnol de l’Intérieur a prolongé, jusqu’au 30 juin, les restrictions imposées par le royaume ibérique aux déplacements non essentiels en provenance des pays tiers vers l’Union européenne et les pays associés à Schengen en raison de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19). Selon l’agence Europa Press, le décret a été publié samedi au Journal officiel de l’Etat (BOE).




L’exécutif espagnol prolonge ainsi une décision qui a été prise le 17 juillet 2020, qui établit une série de critères et de règles pour restreindre les voyages en provenance de pays tiers. En outre, pour le cas de l’Algérie et le cas du royaume du Maroc, les autorités espagnoles prennent aussi en compte le principe de réciprocité avec l’actuelle fermeture des frontières des deux pays et les raisons qui la soutiennent. C’est ce qu’a ajouté l’agence Europa Press.




L’agence Europa Press rappelle que le décret prévoit quelques exceptions. Les résidants de l’Union européenne, les titulaires d’un visa de longue durée délivré par un État membre, les étudiants qui effectuent leurs études dans les États membres ou les États associés à l’espace Schengen, les travailleurs hautement qualifiés, les personnes qui voyagent pour des raisons familiales et celles qui justifient de cas de force majeure, ne seront pas concernées par ce décret.