Un groupe chinois s’intéresse au projet LGV Marrakech-Agadir

Un groupe chinois s’intéresse au projet LGV Marrakech-Agadir




Le groupe chinois Zhong Neng Xuan Zong Industrial (ZN) manifeste son intérêt pour le projet de la Ligne grande vitesse Marrakech-Agadir. Il s’agit d’un groupe détenu par l’État.




Zhong Neng Xuan Zong Industrial (ZN) souhaite se positionner sur le projet de la Ligne grande vitesse Marrakech-Agadir avec un partenaire local, Eco Group holding SA. D’ores et déjà, le groupe chinois a adressé une lettre d’intention au chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani, fait savoir L’Économiste.

Dans cette correspondance, il demande à être associé au lancement de cette tranche de la LGV. Aussi, s’est-il engagé à mobiliser l’expertise d’opérateurs chinois, dont China Railway group, China Railway construction group et China academy of railway science corporation.

LGV Marrakech-Agadir est un projet de ligne à grande vitesse visant à relier les deux villes. Il s’inscrit dans le cadre du «programme ferroviaire à l’horizon 2040».