De nombreuses saisonnières marocaines attendent d’être rapatriées au Maroc

De nombreuses saisonnières marocaines attendent d’être rapatriées au Maroc




Face au mutisme du gouvernement marocain, l’Association des petits producteurs d’Andalousie (UPA) prévoit de manifester le 11 juin devant le consulat marocain pour exiger le retour des 12 621 saisonnières.




Les saisonnières marocaines qui ont participé à la campagne de récolte des fruits rouges à Huelva, attendent d’être rapatriées au Maroc.

Mais avec la crise diplomatique actuelle entre le Maroc et l’Espagne, elles désespèrent, rapporte le site espagnol agroinformacion qui précisé que, face au silence du gouvernement marocain, l’Association des petits producteurs d’Andalousie d’Andalousie entend manifester le 11 juin devant le consulat du Maroc pour exiger le retour de ces saisonnières.

Une première vague de 104 saisonnières a été déjà rapatriée au Maroc le 19 mai, grâce à la pression de l’UPA qui avait sollicité une rencontre avec le consul marocain.




Ceci pour échanger sur les dispositions à prendre pour le retour des saisonnières restantes. Mais depuis lors, silence radio. C’est pourquoi l’association a demandé à nouveau à rencontrer le consul ce 11 juin pour trouver une solution au problème.

Selon l’Association des petits producteurs d’Andalousie d’Andalousie, il est de la responsabilité du gouvernement marocain de faciliter le retour de ces saisonnières dont la majorité n’ont pas revu leurs proches depuis décembre 2020.

Si le gouvernement ne réagit pas vite pour organiser le retour de ces dernières, l’on risque de se retrouver dans la même situation que celle de l’année dernière où, en raison de la crise sanitaire, elles n’ont pu être finalement rapatriées au royaume du Maroc qu’au mois de juillet.