Le Roi Mohammed VI ordonne d’accélérer la réalisation de la zone industrielle de Fnideq

Le Roi Mohammed VI ordonne l’accélération de la réalisation de la zone industrielle de Fnideq




Le roi Mohammed VI a donné des instructions aux autorités de Fnideq pour que les projets de la zone industrielle de la ville soient réalisés le plus rapidement possible. La préfecture de M’diq-Fnideq est déjà pied d’œuvre.




Suivant les instructions royales, la préfecture de M’diq-Fnideq mène des actions pour la réalisation des projets d’investissement de la zone industrielle de Fnideq, rapporte le journal Al Akhbar.

On peut citer entre autres, le soutien aux TPE et aux PME installées dans la région, l’aménagement d’une zone industrielle et l’accélération de la mise en place d’une zone d’activité économique près de Bab Sebta… Il est question de rendre opérationnelle cette zone pour la réception des premières importations de produits dès le mois de janvier prochain. Cette semaine, les projets d’investissement ont fait l’objet de discussions.




C’était au cours d’une réunion qui a été organisée par la préfecture. À l’occasion, elle a réitéré l’engagement des pouvoirs publics à les accompagner en fournissant les services nécessaires, mais aussi en veillant à résoudre les problèmes auxquels peuvent faire face les investisseurs.

Les pouvoirs publics ont débloqué une enveloppe de 160 millions de dirhams qui sert à l’aménagement des infrastructures de base nécessaires au projet de zone industrielle. Un autre budget dont le montant n’a pas été, pour l’instant, communiqué a été consacré aux projets d’investissement qui permettraient de créer de nombreux emplois.




Sans oublier les différentes incitations qui pourraient être offertes pour soutenir la dynamique d’investissement. D’ores et déjà, de grandes entreprises, y compris internationales font part leur souhait d’investir dans la région de M’diq-Fnideq. Elles ont déposé des demandes d’autorisation auprès des services concernés.

Des réunions des responsables locaux se tiendront la semaine prochaine pour étudier des projets et les avaliser rapidement. Le projet a non seulement pour objectif de créer des emplois mais également de dynamiser l’économie de la ville, très dépendante de la contrebande en provenance de Sebta.