(Vidéo) Vacances d’été: les conditions d’entrée pour les voyageurs en France

(Vidéo) Vacances d’été: les conditions d’entrée pour les voyageurs en France




Une fois que les frontières avec la France seront ré-ouvertes, les Marocains qui le souhaitent pourront passer des vacances en France si, et seulement si, ils sont vaccinés. Voici, par ailleurs, les conditions fixées par le gouvernement français, qui vient de classer le Maroc en zone orange. Et voici ce que cela implique pour les vacanciers.




La France rouvre ses frontières à partir de ce 9 juin, ce qui signifie qu’à condition que les vols directs vers la France soient de nouveau autorisés, les Marocains pourront aller y passer leurs vacances d’été.

Invité sur le plateau de RMC et de BFMTV, Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du Tourisme, a détaillé la politique du gouvernement français en ce qui concerne l’accueil des touristes étrangers.

Celle-ci prévoit un classement des pays selon trois zones: zone verte, zone orange et zone rouge.




Le Maroc est en zone orange, ce qui concerne la majorité des pays dans le monde où « la circulation du virus existe encore mais est maîtrisée où il n’y a pas de variant préoccupant », a précisé Jean-Baptiste Lemoyne.

Concrètement, les Marocains souhaitant se rendre en France seront soumis à deux cas de figure.

Les vaccinés avec le vaccin des laboratoires britannico-suédois AstraZeneca n’ont pas besoin de justifier de motifs impérieux et ne sont pas obligés de subir un test PCR à l’arrivée ni de s’isoler pendant dix jours. Ils doivent néanmoins présenter à leur départ un test PCR négatif de 72 heures ou antigénique de 48 heures.




« Pour ceux qui ont reçu le vaccin du laboratoire chinois Sinopharm, ce sera différent. Il faut d’abord justifier de motifs impérieux: maladie, déplacement professionnel qui ne peut être ajourné…

Mais aussi présenter un test PCR ou antigénique négatif de 78 heures à l’aller, un test antigénique à l’aéroport à l’arrivée, puis enfin s’isoler pendant un laps de temps de dix jours », a précisé une source de l’ambassade de France au Maroc.

Tout cela signifie que pour l’instant, et jusqu’à nouvel ordre, il est presque impossible pour cette catégorie de personnes de passer leurs vacances en France.