Victime de racisme, le franco-marocain Imran Louza a préféré partir en Angleterre

Victime de racisme, le franco-marocain Imran Louza a préféré partir en Angleterre




Imran Louza a quitté son club de toujours, le FC Nantes, pour tenter une aventure du côté de Watford en Angleterre. Le joueur a été particulièrement affecté par les récentes injures et menaces de mort qu’il a reçu.




Irman Louza a rejoint Watford, il y a deux jours, en provenance de son club de toujours, le FC Nantes qu’il fréquente depuis l’école de formation. Le milieu offensif âgé de 22 ans a rejoint le Premier League pour les six prochaines années, mais son transfert n’est pas motivé que par des raisons sportives. Le joueur avait récemment été victimes de propos racistes atroces. Le président nantais Waldemar Kita, s’explique: «Louza, on lui avait promis l’année dernière qu’il pourrait partir.




Je rappelle qu’il s’est fait traiter de sale Arabe. Le garçon était touché, sa famille était touchée. Il voulait partir. C’est un exemple de ce qu’il se passe. Il est de Nantes, a été formé au club, se faire insulter comme ça, c’est un scandale». Pour rappel, le joueur franco-marocain avait été victime d’injures racistes et de menaces de mort sur les réseaux sociaux, en avril dernier. Les faits s’étaient déroulés à l’issue de la rencontre entre Nantes et Nice (défaite 1-2).