La chanteuse marocaine Asmaa Lamnawar réagit à l’attaque verbale du président algérien

Asmaa Lamnawar répond au président algérien




La chanteuse marocaine Asmaa Lamnawar a réagi à l’attaque verbale du président algérien contre la monarchie marocaine. Elle prend la défense du roi Mohammed VI et critique vertement Abdelmadjid Tebboune.





«Dans cette relation (NDLR entre le royaume du Maroc et l’Algérie), le rôle honorable revient à l’Algérie. La rupture avec le royaume du Maroc – et je parle de la monarchie, pas du peuple marocain, que nous estimons – remonte à tellement longtemps qu’elle s’est banalisée-».

C’est ce qu’a déclaré le président algérien Abdelmadjid Tebboune dans une interview qu’il avait accordé au journal français Le Point.

Cette déclaration a suscité de vives réactions de la part de bon nombre de Marocains. Parmi eux, la chanteuse Asmaa Lamnawar.




«Notre monarchie trouve sa légitimité dans ses liens étroits avec les constances de la nation marocaine, glorieuse et unique, qui est considérée comme la plus ancienne monarchie du monde.

Qui êtes-vous, quelle est votre histoire pour que vous vous permettiez de donner votre avis sur une institution royale vieille de 12 siècles ?

Ne vous-suffit-il pas que vous soyez imposé par la dictature militaire des caporaux pour appauvrir et mener la répression contre le peuple algérien frère», s’est-elle adressée à Abdelmadjid Tebboune dans un post sur son compte Instagram.




«Avant vous votre prédécesseur a été plus virulent que vous dans sa haine contre le Maroc, mais il a fini dans la poubelle de l’histoire sans avoir ramassé un seul grain de sable de la souveraineté du Maroc.

Autant dire que votre sort est scellé, comme lui, aux mains des caporaux qui vous lâcheront quand vous aurez épuisé tout le stock de votre rhétorique haineuse contre le Maroc», poursuit l’interprète de «J’en ai marre».

Elle a ajouté que le roi Mohammed VI est le descendant d’une famille noble et millénaire à laquelle les Marocains ont prêté allégeance depuis des siècles.