La FRMF paie les dettes du Raja et du WAC pour leur éviter une suspension par la CAF

Pour leur éviter une suspension par la CAF, la Fédération royale marocaine de football paie les dettes du Raja et du WAC




Criblés de dettes, les deux grands clubs de la capitale économique risquent de ne pas participer aux prochaines compétitions continentales s’ils ne s’acquittent pas de leurs dettes. La Fédération royale marocaine de football (FRMF) vient à leur rescousse.




La Confédération africaine de football (CAF) a décidé d’appliquer les décisions juridiques de la FIFA et du Tribunal arbitral du sport (TAS) qui sont relatives à la suspension de tout club n’ayant pas honoré ses dettes.

Un tel cas de figure pourrait nuire aux clubs marocains, en particulier au Raja de Casablanca et au Wydad de Casablanca.

Ces deux clubs, qui sont criblés de dettes, pourraient être interdits de participer aux prochaines coupes continentales.

C’est ce qu’a rapporté le quotidien arabophone Al Massae. Pour éviter ce scénario-catastrophe, la Fédération royale marocaine de football (CAF) est prête à venir à la rescousses des deux clubs marocains.




Ceci en payant notamment les dettes relatives à certains joueurs ou entraineurs des deux clubs n’ayant pas encore reçu leurs dus.

L’instance dirigée par Fouzi Lekjaa récupérera ensuite la somme payée par ses soins en ponctionnant une partie des droits télé, précisent nos confrères arabophones.

Les droits télé représentent actuellement une somme non négligeable versée aux clubs, qui équivaut à 6 millions de dirhams versés chaque années par la FRMF aux clubs de la Botola.

Parmi les dettes non payées, figure celle dont devra s’acquitter le Raja en faveur de son ancien entraineur, M’hamed Fakhir, qui devra recevoir au total la coquette somme de 5,4 millions de dirhams.