Le Maroc augmente les exportations de pêches et de nectarines vers l’Europe

Le Maroc augmente les exportations de pêches et de nectarines vers l’Europe




Les producteurs de pêches et de nectarines des pays comme le royaume du Maroc, la Turquie ou la Tunisie devront augmenter leurs exportations vers l’Europe. L’Europe enregistrera la récolte la plus faible depuis 30 ans.




Il y a une forte demande des consommateurs face à une récolte qui est très faible en Europe.

L’Europe «connaît une très mauvaise récolte de pêches et de nectarines», a rapporté RFI.

Et pour cause, le gel du mois de mars et surtout le gel du mois d’avril a touché les quatre principaux pays producteurs que sont l’Italie, l’Espagne, la France et la Grèce.

Les prévisions de récolte européenne sont particulièrement basses cette année : environ 1,9 million de tonnes, soit 16% de moins une année auparavant.

Une mauvaise production avait été également enregistrée l’année dernière en 2020.




Aux yeux des professionnels du secteur, cette récolte très faible est la pire que l’Europe ait jamais enregistrée depuis 1991.

Avec une baisse de l’ordre de 45% par rapport à l’an dernier, la Grèce est en tête du peloton suivie de la France (34%).

Résultat : les prix vont flamber, car la demande dépasse l’offre.

Pour faire face à une consommation toujours élevée, l’Europe devra se tourner vers des pays comme le royaume du Maroc, la Tunisie et la Turquie.

Les producteurs de pêches et de nectarines de ces pays pourront ainsi augmenter leurs exportations vers le vieux continent.